Insecticide pour
Aéronefs ASD&P

Insecticide pour Aéronefs ASD&P est un insecticide pour aéronefs ininflammable dont la formulation est basée sur les substances actives 1R-trans phénothrine et perméthrine recommandées par l’OMS ; il est conçu pour la désinsectisation des soutes. L'impact environnemental des insecticides pour aéronefs d’Aero-Sense est 1 000 fois inférieur à celui des produits de la concurrence, et nos produits sont les seuls à répondre pleinement à la réglementation européenne sur les gaz fluorés à effet de serre.

  • Fabriqué en UE

  • Ininflammable

  • Formulation conforme aux recommandations OMS

  • Potentiel de réchauffement global le plus faible

  • Conforme à la réglementation F-gaz de l’UE

Informations sur le produit
Marque
Aero-Sense
Disponible en

150 g one-shot

Bon à savoir

Formulation conforme aux recommandations de l’OMS.

1R-TRANS PHÉNOTHRINE POUR L’UE

LE SAVIEZ-VOUS ?

* 1R-trans phénothrine est la désignation en Europe de la d-phénothrine.
* Les insecticides pour aéronefs contenant de la perméthrine sont interdits en UE. Leur enregistrement en vertu du Règlement européen sur les produits biocides n’est plus autorisé.

UNE ALTERNATIVE ÉCOLOGIQUE

HFO-1234ZE

Aero-Sense utilise exclusivement l'agent propulseur Honeywell Solstice® HFO-1234ze pour sa gamme d'insecticides pour aéronefs. Cet agent propulseur est un « réfrigérant de quatrième génération » spécialement conçu par Honeywell pour répondre aux besoins modernes. Honeywell a joué un rôle déterminant dans tous les développements majeurs dans le domaine de la technologie des réfrigérants fluorocarbones. Ainsi, à l’heure où de nouvelles solutions à moindre potentiel de réchauffement global s'imposent, Honeywell définit une nouvelle fois la norme avec sa gamme d’hydrofluoroléfines (HFO) Solstice®, des produits uniques qui offrent des performances comparables aux réfrigérants statiques et mobiles, agents d’expansion et propulseurs aérosols les plus utilisés actuellement. Cependant, contrairement à leurs homologues plus répandus, les produits Solstice présentent une structure moléculaire qui diminue leur longévité dans l’atmosphère et donc aussi nettement leur potentiel de réchauffement global (PRG).